La terre qui penche – Carole Martinez

la terre qui penche

Roman de littérature contemporaine de 360 pages publié par les éditions Gallimard le 20 août 2015.

« Blanche est morte en 1361 à l’âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort! La vieille âme qu’elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent.
L’enfance se raconte au présent et la vieillesse s’émerveille, s’étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend.
Veut-on l’offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais?
Par la force d’une écriture cruelle, sensuelle et poétique à la fois, Carole Martinez laisse Blanche tisser les orties de son enfance et recoudre son destin. Nous retrouvons son univers si singulier, où la magie et le songe côtoient la violence et la truculence charnelles, toujours à l’orée du rêve mais deux siècles plus tard, dans ce domaine des Murmures qui était le cadre de son précédent roman. »

Mon avis :

Carole Martinez et moi c’est une belle histoire d’amour livresque qui a commencé avec ma découverte de son second roman Du domaine des murmures que j’ai adoré. J’avais ensuite lu Le coeur cousu que j’avais bien aimé aussi. Alors quand j’ai su qu’elle sortait un nouveau roman, j’ai tout fait pour pouvoir le lire. Je l’avais tout d’abord emprunté à la bibliothèque et j’avais commencé à le lire aussitôt. Sauf qu’à ce moment là des problèmes personnels de taf sont venus perturber mon cerveau et il m’était impossible de me concentrer sur cette lecture qui demande quand même de la concentration. Je l’avais du coup abandonné après une cinquantaine de pages lues.

Puis j’ai découvert que les matchs de la rentrée littéraire organisés par Priceminister (#MRL15 #PriceMinister) le proposaient et je me suis portée candidate pour le découvrir. Et j’ai été  retenue 😉

Sauf que cette lecture est maudite puisqu’à chaque fois que je la commence des problèmes se pointent au boulot et m’empêchent de me plonger complètement dans cette lecture. Parce que c’est une lecture qui demande de l’attention. Mon avis n’est pas un avis négatif car je n’en suis qu’à la page 135 sur les 360 et que je n’ai pas l’esprit totalement ouvert à ce genre de lecture en ce moment. On dit jamais 2 sans 3 donc je pense que je reprendrai cette lecture plus tard, à un moment où je serai à même de l’apprécier pleinement.

Au jour où je publie cet article, voici ce que je pense de ce roman :

Loin d’être très actuelle (l’histoire se passe en 1361) l’auteur alterne les chapitres concernant la vieille âme et concernant la petite fille qui sont une seule et même personne. La petite fille vit sa vie comme elle se présente et la vieille âme raconte ce qui s’est passé d’une autre façon. C’est un peu particulier et même si j’adore toujours autant la plume de l’auteur, poétique, douce et extrêmement plaisante à lire, j’ai bien du mal à rentrer dans l’histoire proposée par l’auteur. La magie qui avait opéré avec Du domaine de murmures ne se produit pas avec ce roman là. Mais à trop attendre d’une lecture on est parfois déçu sans que l’auteur ni le roman n’y soient pour quelque chose.

Ce qu’il faut retenir c’est que l’écriture est magnifique, poétique, douce et très agréable à lire. Quant à l’histoire, elle est mystérieuse, particulière et obscure.

Rendez-vous dan quelques mois quand j’aurai finalement terminé ma lecture pour avoir un avis final plus étoffé.

Publicités

Un bonnet torsadé

bonnet torsadé

Le froid arrivant à grand pas, je m’étais décidé à me tricoter un bonnet. Pourtant je n’ai pas une tête à chapeau alors les bonnets n’en parlons pas !!! Mais j’ai trouvé ce modèle tellement joli que j’ai eu envie de le faire quand même.

Je l’ai trouvé dans le magazine Tricot création n°11 du 23 octobre 2015

tricot creation

Spécial accessoires douillets, il regorge de jolis modèles (d’ailleurs l’écharpe en haut à gauche est aussi sur mes aiguilles en ce moment). Cependant, si ce magazine n’est plus en vente en version papier, il l’est encore en version numérique, m’interdisant ainsi de vous communiquer les explications en intégralité.

bonnet toradé début

Je me contenterai donc de vous donner quelques informations générales. C’est un ouvrage qui se tricote en rond, le diagramme est assez facile à retenir et consiste en une répétition en croisement du motif qui se compose d’une torsade et d’une pointe dentelle. Rien de bien compliqué, des mailles endroits, des mailles envers, des jetés, des mailles ensemble et des surjets, on ne s’ennuie pas et en fonction de la laine choisie ça monte vite.

bonnet torsadé presque fini

Sur la fin le patron est assez peu explicite et j’ai du improviser pour fermer le bonnet mais je suis assez contente du résultat.

Ce fut ma première expérience du tricot en rond et quel bonheur de n’avoir que 2 fils à rentrer en fin de travail et pas de coutures à réaliser. J’avait des aiguilles circulaires avec un câble juste de la bonne dimension pour réaliser ce bonnet sans utiliser de « magic loop » mais directement en tricotant les mailles les unes derrière les autres sans m’arrêter.

Au final j’ai mis une petite quinzaine de jours à le tricoter. Je précise que c’est parce que je ne tricote pas tout le temps, que parfois je m’endors au bout de 2 ou 3 rangs et qu’une tricoteuses plus assidue le terminera très rapidement. Et au final j’ai offert ce bonnet à ma sœurette parce que sur moi qui ai les cheveux courts ça faisait un peu bonnet de bain et selon mon chéri la couleur grise ne me va pas au teint. Ma sœur a les cheveux aux épaules et du coup le fait de voir des cheveux dépasser du bonnet est plus sympa.

En tous cas, c’est un modèle très sympa et facile à réaliser et dès que le magazine ne sera plus du tout en vente, je reviendrai ici pour mettre les explications détaillées.

I love Sunday n°8

i love dimanche

Voilà une nouvelle année qui commence et comme tous les ans les bonnes résolutions sont à l’honneur. Mais avant, il me semble nécessaire de faire un petit bilan de l’année écoulée.

Côté lecture, j’ai lu 48 romans en 2015, un peu moins que les années précédentes mais c’est aussi parce que j’ai décidé de lire peut être moins mais mieux. Fini la frénésie de lecture motivée parfois plus par la volonté de publier un avis sur le blog. Je lis maintenant plus à mon rythme, peu importe que cela me prenne 2 jours ou une semaine ou plus encore du moment que ma lecture me plaise. Ma baisse de régime livresque est aussi due à l’émergence d’une nouvelle passion pour le tricot qui est venue empiéter sur mon temps de lecture mais j’arrive assez bien à combiner ces 2 passions.

Parmi mes 48 lectures voici mes lectures préférées de l’année :

  1. Pardonne lui de Jodi PICOULT
  2. Inventer le jour de Fabienne THOMAS
  3. The book of Ivy de Amy ENGEL
  4. Juste une ombre de Karine GIEBEL
  5. Divergente de Veronica ROTH

Et mes lectures les plus drôles de l’année sont :

  1. Le théorème du homard de Graeme SIMSION
  2. Confessions d’une accro au shopping de Sophie KINSELLA
  3. La vie épicée de Charlotte Lavigne tome 1 de Nathalie ROY

Une belle année de lecture qui vient de s’écouler mais qui ne m’a pas fait baisser ma PAL de beaucoup puisque je continue toujours et encore de fréquenter la médiathèque et d’y emprunter 95 % de mes lectures 😉

Côté tricot, je n’en suis encore qu’au début et je n’ai donc pas forcément réalisé beaucoup de projets mais je pense que cela va changer cette année et je pourrai vous montrer plus d’ouvrages finis.

Pour cette année mes plus belles réalisations sont :

  1. le pull rose tout doux pour ma fille
  2. le petit sac à dos de bébé poulette 

Cette année j’ai aussi fait de belles découvertes de nouveaux blogs, de chaines youtube que je regarde avec plaisir et qui me donnent plein de bonnes idées de projets 😉

 

En attendant de vous montrer mes réalisations et de vous donner mes avis sur mes lectures, je vous souhaite une excellente année 2016, pleine de réussite dans tous les domaines qui vous sont chers 🙂

Afficher l'image d'origine