Une vie entre deux océans – M.L Stedman

une_vie_entre_2_oceans

Roman de littérature contemporaine publié par les éditions Stock en 2013 puis par Le livre de poche en 2014. Premier roman de M.L Stedman. Titre original : The Light Between Oceans. Traduit de l’anglais (Australie) par Anne Wicke. 449 pages

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’à ce jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices…

Ce premier roman de l’auteur a connu un succès énorme lors de sa sortie en grand format et il est maintenant disponible en format poche alors autant vous le dire tout de suite FONCEZ FONCEZ FONCEZ!!!

J’avais choisi ce roman dans la liste des 4 livres mensuels qui m’étaient offerts par Myboox après avoir gagner le concours de chroniques et comme bien d’autres romans il patientait dans ma monstrueuse pile à lire. Ce n’est que très récemment que je me suis décidée à le lire et si je ne regrette absolument pas mon choix je me mettrai des baffes pour avoir attendu aussi longtemps avant de découvrir cette merveilleuse histoire.

Parce que je vous le dis tout de suite, cette lecture fût un coup de coeur. Malgré son énorme succès, je n’avais pas été lire les avis des autres lecteurs et m’était contentée de la quatrième de couverture. Et quelle bonne décision ai-je prise ouh la la la parce qu’après l’avoir lu, j’ai découvert avec horreur que certaines chroniques en disaient beaucoup trop et m’auraient privé de la part de mystère qui entoure cette lecture.

Bref venons en au fait. C’est une histoire qui commence par un naufrage. Tom et Isabel voient échouer sur une plage de leur île un canot de sauvetage avec à son bord un cadavre et un bébé vivant. Et sous la pression d’Isabel, ils décident de ne pas signaler l’incident. Tout cela est concentré dans le premier chapitre qui est le moment charnière du roman. Et le chapitre suivant remonte très loin en arrière à une époque ou Tom ne connaissait pas Isabel et où en revenant de la guerre il devait retrouver une vie normale et y reprendre goût. On y vit avec lui son métier de gardien de phare, sa rencontre avec Isabel puis leur vie ensemble et leurs vaines tentatives pour devenir parents.

Ne criez pas au scandale je ne spoile rien car avec le 1er chapitre on sait déjà tout ça. Et c’est bien ce qui m’a perturbée au début de ma lecture car chaque évènement qui se passait dans cette première partie, j’en connaissais déjà l’issue et j’attendais avec impatience de retrouver le moment présent. Cela étant dit cette première partie n’en est pas moins passionnante car elle permet de bien cerner les deux personnages, leurs caractères, leurs envies et de comprendre le pourquoi de la décision de ne pas signaler le naufrage, le cadavre et le bébé.

Et pour la deuxième partie, je suis bien contente de ne pas avoir lu les avis de certains lecteurs et même si vous pouvez facilement savoir ce qui s’y passe je préfère vous laisser la chance de garder votre ignorance pour découvrir pleinement la suite de cette histoire qui se révèle pleine de suspense et de questionnements.

C’est une belle réflexion sur la maternité et le désir d’être maman, l’égoïsme liée à ce desir/besoin qui pousse à prendre/accepter certaines décisions et comment vivre avec. Car c’est bien de cela qu’il est question dans ce roman. Isabel persuade Tom de garder le silence sur cet incident et tous les deux vont devoir vivre avec leurs choix et vivre ensemble. J’ai énormément apprécié le côté très psychologique de ce roman mélangé avec une intrigue très bien menée.

Et le côté isolé de cette île au milieu de l’océan où la mer est bien présente m’a aussi énormément plu et me fait dire que les romans qui tournent autour de la mer ont un impact certain sur mon ressenti livresque (mais ça ce sera pour un autre article à venir). Le phare est également un personnage à part entière et participe à l’ambiance générale de cette histoire sensible mais dure, calme et parfois agitée. Bref tous les bons ingrédients pour une belle réussite livresque.

Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est le moment ou jamais de vous plonger dans cette merveilleuse histoire.

Publicités

3 réflexions sur “Une vie entre deux océans – M.L Stedman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s