Poulets grillés – Sophie Henaff

poulets grilles

Un délice !

Roman policier de 332 pages publié le 30 mars 2016 par Le livre de poche, ayant obtenu le prix des lecteurs polar et le prix Arsène Lupin

De quoi ça parle:

« Le 36 quai des Orfèvres s’offre un nouveau patron. Le but de la manœuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu’on ne peut pas virer et qui encombrent les services.
Nommée à la tête de ce ramassis d’alcoolos, de porte-poisse, d’homos, d’écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis… il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés ! »

En entendant une lectrice de mon club de lecture en parler j’ai eu envie de découvrir ce roman policier apparemment déjanté. Et ce fût une très belle réussite!!!

C’est un roman policier original de par ses personnages. Point de héros policier sombre, à la vie difficile, fâché avec le monde entier, ni de beau gosse en costume. On est loin de l’image classique des flics de polar. Le grand chef de la police l’a dit au commissaire Capestan « on nettoie la police pour faire briller les statistiques. Les alcoolos, les brutes, les dépressifs, les flemmards et j’en passe, tout ce qui encombre nos services mais qu’on ne peut pas virer, on les rassemble dans une brigade et on l’oublie dans un coin ». On ne peut être plus clair. Un policier de l’IGS déchu pour cause d’homosexualité, une policière auteur de romans policiers à succès qui, adaptés à la télé, l’ont rendue richissime, un policier dont aucun coéquipier n’a survécu bien longtemps sans être blessé…ou pire, autant de personnages hauts en couleur qui, regroupés en une seul et même équipe, forment une brigade atypique et très attachante.

C’est un roman bourré d’humour qui tire des sourires de son lecteur. Courses poursuites en moto-crottes, écoutes policières par baby-phone, grève de la faim en binôme avec pause déjeuner incluse, quand on est une brigade déchue mais motivée, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a.

Mais attention ce roman est aussi un véritable roman policier avec une intrigue extrêmement bien ficelée. Parmi les cartons d’affaires anciennes qui leur ont été attribuées, au milieu de vulgaires plaintes pour des clopinettes, notre équipe infernale tombe sur une affaire de cambriolage qui a mal tourné et décide d’enquêter sur la mort de la victime de ce cambriolage. Après tout ils n’ont que ça à faire !! Et c’est le début d’une enquête passionnante.

C’est fluide, direct, ça se lit tout seul, c’est bourré d’humour et de situations truculentes, un vrai délice!!!

Le second volet est sorti en mars 2017 et autant vous dire qu’il a déjà intégré ma liste de livres à lire en 2017. Incontestablement je suis fan de cette « série » et ne peux que vous inviter à la découvrir à votre tour.

rester groupés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s