Ce que j’appelle oubli – Laurent Mauvignier

ce que j appelle oubli

Roman de 62 pages publié par les éditions de minuit en 2011

De quoi ça parle:

Quand il est entré dans le supermarché, il s’est dirigé vers les bières. Il a ouvert une canette et l’a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas.
Ce dont je suis certain, en revanche, c’est qu’entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l’ont arrêté, personne n’aurait imaginé qu’il n’en sortirait pas.

Cette fiction est librement inspirée d’un fait divers, survenu à Lyon, en décembre 2009.

C’est un très petit roman et fort heureusement parce que si le sujet est intéressant, la forme rend la lecture insupportable.

En effet, encensé par les critiques comme un prodigieux roman d’une seule phrase, ce roman ne comporte que des virgules et des tirets pour séparer les phrases. Car il faut bien le dire l’unique phrase qui compose ce roman n’est en fait qu’une succession de plusieurs phrases qui, au lieu d’être séparées par des points, le sont par des virgules et des tirets. C’est insupportable. Certes cela donne un sentiment de tension, de prise de respiration sans pouvoir la relâcher  mais en fait c’est pénible. J’ai eu l’impression de lire comme mes enfants quand ils ont commencé la lecture, c’est-à-dire dans mettre le ton, en ne s’arrêtant pas aux points et en continuant sur le même rythme.

Alors que le sujet traité était intéressant, cette mort stupide pour une canette bue dans un supermarché sans avoir eu le temps de la payer, les raisons qui ont conduit le personnage principal à agir de la sorte, les conséquences de sa mort pour sa famille, pour les vigiles qui ont commis cet acte inexplicable, tout aurait pu être narré de la même façon mais avec des points ce qui aurait donné un rythme aussi rapide puisque finalement les morceaux de phrases sont courts.

Bref, c’est un roman intéressant sur le fond mais mais détestable sur la forme. Heureusement, avec 62 pages, en moins de 2 heures la torture était finie. Dommage !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s