Ils vont tuer Robert Kenndey – Marc Dugain

Ils-vont-tuer-Robert-Kennedy_603

Roman de 400 pages publié par les éditions Gallimard le 17 août 2017

J’ai découvert ce roman en avant première grâce à Babelio dans le cadre d’un opération spéciale de Masse critique et je remercie vivement ce site pour cette découverte même si cela ne fût pas une réussite pour moi.

De quoi ça parle:

« Un professeur d’histoire contemporaine de l’université de Colombie-Britannique est persuadé que la mort successive de ses deux parents en 1967 et 1968 est liée à l’assassinat de Robert Kennedy. Le roman déroule en parallèle l’enquête sur son père, psychiatre renommé, spécialiste de l’hypnose, qui a quitté précipitamment la France avec sa mère à la fin des années quarante pour rejoindre le Canada et le parcours de Robert Kennedy. Celui-ci s’enfonce dans la dépression après l’assassinat de son frère John, avant de se décider à reprendre le flambeau familial pour l’élection présidentielle de 1968, sachant que cela le conduit à une mort inévitable. Ces deux histoires intimement liées sont prétexte à revisiter l’histoire des États-Unis des années soixante. Contre-culture et violence politique dominent cette période pourtant porteuse d’espoir pour une génération dont on comprend comment et par qui elle a été sacrifiée. 

 

C’est un roman qui ressemble à un essai… Dans un style très soutenu, un texte tassé très peu aéré et très narratif donc beaucoup de descriptions et peu de dialogues, Marc Dugain retrace le chemin de Robert Kennedy après le décès de son frère et en parallèle l’enquête de Mark sur la mort de ses parents. Les passionnés d’histoire adoreront, parce que l’auteur passe au crible l’histoire américaine de cette époque et je suis persuadée que cela plaira aux férus du roman historique. Hélas ce n’est pas mon cas.

Je m’attendais à une histoire passionnante, pleine de rebondissements et de révélations surtout du fait des liens supposés entre la mort des parents de Mark et l’assassinat de Robert Kennedy. Il n’en fût rien en tout cas pour moi.

On ne sait pas grand chose de Mark, il ne dévoile rien de ce qui l’a poussé à réaliser cette enquête. Du coup je suis restée complètement à l’extérieur de ce livre, je n’ai pas du tout été embarquée et c’est ce qui me laisse un goût de déception. Malgré les quelques moments un peu plus palpitants qui parsèment cette lecture, je ne suis pas rentrée dedans.

Je n’ai pas abandonné parce que la plume de l’auteur même si elle est ardue est plaisante à lire et que j’avais quand même envie de connaître la résolution de l’enquête de Mark, mais c’est sans grand enthousiasme que j’ai tourné les pages. Bref, je n’ai pas accroché.

Publicités

Bilan de juillet et prévisions d’août

papier peint fauteuil

Un nouveau mois s’est écoulé et, poursuivant ma frénésie livresque, j’ai lu 9 romans, des thrillers et des romans de littérature contemporaine en alternance histoire de varier les plaisirs.

Ce mois-ci, j’ai eu 3 coups de coeur :

  • L’atelier des miracles de Valérie Tong Cuong (chronique ici) : une histoire merveilleusement bien écrite, passionnante et émouvante
  • Soléane de Muriel Zürcher (chronique ici) : un très bon roman dystopique, une belle aventure
  • Tu tueras le Père de Sandrone Dazieri (chronique ici) : un excellent thriller palpitant

D’autres lectures que j’ai bien aimées:

  • After Anna de Alex Lake (chronique ici ) : un thriller efficace, angoissant
  • Collisions de Emma Dayou (chronique ici) : du pur polar français, un premier roman intéressant.
  • Baby love de Joyce Maynard (chronique ici) : une lecture émouvante sur la maternité, une belle découverte de la plume de l’auteur
  • Tu tueras l’ange de Sandrone Dazieri (chronique ici) : un thriller palpitant, une confirmation du talent de l’auteur mais avec un petit bémol sur le procédé de fin
  • Le temps de la sorcière d’Arni Thorarinsson (chronique ici) : une enquête journalistique du grand nord intéressante, une belle découverte de l’auteur dont je vais découvrir les autres publications avec intérêt

Ma 9ème lecture étant un partenariat avec Babelio et le roman ne devant sortir que le 16 août je ne peux rien vous en dire pour le moment, juste le titre : Ils vont tuer Robert Kennedy de Marc Dugain. Rendez-vous le 16 août prochain pour savoir ce que j’ai pensé de cette lecture.

Pour le mois d’août qui vient de commencer, j’espère faire aussi bien en terme de qualité puisque j’ai aimé toutes mes lectures de juillet.

J’ai commencé ce matin un nouveau roman policier du grand nord:

danse avec l'ange

Dans une banale chambre d’hôtel au sud de Londres, un jeune Suédois est retrouvé sauvagement assassiné. Peu de temps après, un meurtre tout aussi sadique est commis à Göteborg. Des indices semblent pourtant relier les deux crimes : des empreintes sanglantes qui, chaque fois, laissent imaginer une danse macabre. 

Ce roman est le premier d’une série mettant en scène le commissaire Erik Winter, célibataire de trente-sept ans, dandy qui aime John Coltrane et les chemises anglaises.
Thriller réaliste, polar extrême sur l’aliénation, la dégradation et les secrets qui hantent les consciences, Danse avec l’ange subjugue par sa vigueur, son empathie et son humour noir.

Comme je pars une semaine à la mer je vais taper dans ma PAL de livres de poches. Et je vous montre les romans que j’ai choisis :

pal estivale

Bonnes vacances à toutes et tous et à très vite !!!