Châle Akène – Bérangère Calliau

chale akene

Ce châle a été créé par Bérangère Cailliau, autrement connue comme L’Ile aux fils, et est accessible sur le site de Ravelry ici.

C’est la seconde fois que je le réalise et ce coup-ci il n’est pas pour moi (à mon grand désespoir), il va partir entourer les épaules d’une jeune fille de 10 ans qui a très bien choisi ses couleurs.

Le modèle :

C’est un patron facile à réaliser, même pour une débutante. Il n’y a pas vraiment de difficultés techniques, des rangs de point mousse

chale akene tout debut

et un point texturé (grain d’orme) simple mais du plus bel effet.

chale akene en cours

De plus la créatrice vous prend par la main du début à la fin. Tous les points sont expliqués et toutes les sections sont expliquées rang par rang avec l’indication à chaque fin de section du nombre de mailles qui doivent être sur les aiguilles. Une petite vérification du nombre de mailles et hop on peut passer à la section suivante sans stress.

C’est vraiment un modèle très agréable à réaliser, l’alternance de sections de point mousse en faisant des rayures et de point texturé dynamise le tricot et fait qu’on ne s’ennuie pas et qu’on a vraiment l’impression d’avancer vite. Il n’y a vraiment que la dernière section de point texturé qui paraît longue, surtout sur les rangs envers, mais comme on est quasi arrivé à la fin ça passe.

Pour avoir de jolies lisières j’ai utilisé les techniques préconisées par Macriserinde dans un de ses épisodes de podcasts, à savoir :

  • coté augmentation : un jeté entre les 2 premières mailles, jeté qu’on laisse tomber sans le tricoter au rang suivant. Cela donne la souplesse indispensable pour avoir une belle ligne

lisiere cote augmentation 2

  • côté « droit » : glisser la première maille comme pour la tricoter à l’envers.  Cela donne une belle définition de la maille, on a l’impression d’avoir une chaînette au bord du tricot.

lisière chale akène

Pour a bordure finale, il y a le choix entre une bordure en picot ou une bordure simple. C’est la seconde option que j’ai choisie et que j’ai réalisée en utilisant la méthode de rabattage élastique JSSBO (Jeny’s Suprisingly Stretchy Bind Of) : il faut faire un jeté au milieu des 2 mailles à rabattre et rabattre la 1ere maille et le jeté en même temps par dessus la seconde maille. Ca donne une bordure souple mais qui se tient et avec une belle définition des mailles

bordure chale akene 3

bordure chale akene 2

Bref, c’est un super patron d’un châle extrêmement bien pensé simple mais raffiné qui permet de belles associations de couleurs et donne un très beau rendu.

Les laines utilisées :

J’ai découvert très récemment Marie (@bibounette2309 sur Instagram) et ses podcasts et du coup ses laines puisqu’elle teint des laines qu’elle vend sur sa boutique Etsy Les laines de Bibounette (ici). Aussi, quand s’est posée la question du choix des laines pour ce châle, c’est tout naturellement que j’ai demandé à la destinataire du châle de choisir ses couleurs sur la boutique de Bibounette. Et son choix s’est porté sur :

le coulis de julie

Le coulis de Julie, un beau rose bonbon avec des petits endroits restés neutres, ce qui donne vraiment l’impression de douceur du bonbon. La composition de cette laine est 80% Merinos superwash 20 % bambou. 400 mètres pour 100 g

le marine de bibounette

Le marine de Bibounette, un beau bleu foncé avec des petits endroits plus clair et une impression de brillance. La composition est de 80 % Merinos superwash et 20% bambou. 400 mètres pour 100 g

chale akene laines 2

Ces laines sont tout simplement magnifiques, douces, agréables à tricoter, elles donnent un jolie rendu de point et leur association donne un résultat super joli qui me plait beaucoup.

J’ai utilisé 73 g du Coulis de Julie et 84 g du Marine de Bibounette.

C’était ma première réalisation avec les Laines de Bibounette et ce ne sera certainement pas la dernière tant j’ai aimé le rendu et la douceur de ces 2 écheveaux.

Bref, un beau châle avec des belles laines, je ne peux que vous inviter à découvrir les 2.

Publicités

#La Mère Coupable – Caroline Fourment

la mere coupable

Un véritable coup de coeur !!!!

Roman de 165 pages publié par les éditions Mazarine en mai 2017, ce roman vous procurera un pur moment de bonheur livresque.

Caroline Fourment est la créatrice du blog La mère coupable. Ses citations sur les réseaux sociaux ont fait le tour du monde et elle a été lauréate en 2016 du Prix littéraire écrire au féminin. Le succès de son roman est largement mérité.

De quoi ça parle :

La Mère coupable, c’est cet individu qui peut dans le même temps râler et faire des bisous, crier « Va dans ta chambre ! » et susurrer « Viens faire un câlin à Maman », qui hurle à mort quand l’ado fait couler l’eau trop longtemps, mais qui laisse la petite lumière allumée toute la nuit pour rassurer le petit dernier…
La Mère coupable, c’est vous, cette maman pleine de paradoxes inexplicables, qui tente de mener sa vie comme elle l’entend pour tordre le cou à la mère parfaite. Ajoutez-y un soupçon de crise de la quarantaine, quelques kilos en trop, un mari aimant mais souvent absent, un ex-petit ami qui refait surface, et une chanson d’amour des années 1980 qui vient interrompre la bande-son du quotidien de cette mère de famille perdue dans sa routine.
Sans jamais donner de leçon, l’auteure qui se cache derrière ce pseudo depuis la création de son blog croque avec humour et bienveillance la vie de famille #ensirotantunverredemojitopardi !

C’est clairement la lecture de ce résumé qui m’a convaincue de tenter cette lecture tant je me suis vue dans ce résumé. Et je n’ai pas été déçue, bien au contraire. C’est drôle, pertinent, on se dit que l’auteur s’est caché quelque part derrière nous et raconte notre vie tellement ce qu’on lit colle à notre vie. Des enfants qui ne jurent que par leur Maman, un papa qui ne sait jamais où sont rangées les choses, au point qu’on se demande s’il vit vraiment dans cette maison, toutes ses anecdotes qui font qu’on a l’impression de lire sa propre vie racontée par une autre.

Mais ce n’est pas que cela. derrière le côté drôle des citations se cache une véritable histoire de maman et une véritable réflexion profonde sur la considération de la femme une fois qu’elle est devenue maman. Comment concilier vie de femme, d’épouse et de mère.

C’est bien écrit, ça se lit tout seul et ça vous colle la banane pour ma journée!!!

Bref, j’ai adoré cette lecture que je vous recommande chaudement.

J’ai appris que le tome 2 va sortir en mars prochain et autant vous dire que je vais me précipiter pour retrouver cette ambiance et ce ton très plaisants à lire.