Buche Chantilly, noisettes et praliné

photo de la recette buche

C’est la recette pleinement d’actualité et j’avais envie de la partager avec vous. C’est celle que je vais réaliser cet après-midi pour le repas de Noël de demain midi chez mes beaux-parents. C’est une recette que j’avais déjà réalisé il y a 2 ans pour le réveillon du Nouvel an que nous faisons tous les ans avec les mêmes amis et que Chouchou m’a réclamé pour ce Noël. Il n’est pas très dessert mais celle-là il l’avait adoré. Et je dois dire que moi aussi car elle est très légère et en fin de repas bien gras et chargé elle se mange bien sans alourdir encore plus notre corps bien malmené 😉

Je ne suis pas une pro de la pâtisserie et cette recette me faisait un peu peur. Réaliser un biscuit qui soit suffisamment cuit tout en restant moelleux était une première et ma foi plutôt bien réussi. Même l’étape du roulage, étape fatidique, s’était bien passé.

Jugez par vous même:

photo buche

Elle était belle hein !!!Et surtout elle était très bonne 😉

Bon trêve de blabla, après vous avoir fait saliver il est grand temps de vous donner la recette :

Les ingrédients sont assez simples finalement:

ingrédients buche

Et la recette en elle même est bien expliquée et en suivant les étapes les unes après les autres on y arrive assez facilement :

recette buche

Cette recette est tirée d’un livre de recette qui est maintenant épuisé donc je peux vous la partager sans contrevenir à la réglementation des droits d’auteurs mais je vous montre quand même la photo dudit livre:

toute-la-cuisine-1000-recettes-1000-photos

Publié par les éditions Solar une maison d’édition qui publie de très beaux livres de recette, surtout des desserts pour mon plus grand plaisir 😉

Si je vous ai convaincu de réaliser cette recette, surtout n’hésitez pas à venir me montrer votre réalisation ça me ferait très plaisir.

En attendant je vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année

Afficher l'image d'origine

Moules aux poivrons

moules aux poivrons 1

Depuis le temps que je me dis que je devrais partager avec vous cette recette de cuisine facile à réaliser et que l’on peut décliner en plusieurs variations à moindre coût pour le plus bel effet, je prends enfin le temps de le faire.

A l’origine c’est une recette d’entrée mais je vous explique ensuite comment la transformer en plat principal.

  1. la recette de base :

Tout d’abord les ingrédients peu nombreux et pas très chers, sachant que les moules peuvent être achetées congelées hein pour celles et ceux qui, comme moi, n’ont pas envie de s’enquiquiner à décortiquer lesdites moules

moules aux poivrons 2 ingredients

Ensuite la recette en elle-même n’est pas très compliquée et prend peu de temps une fois que les poivrons ont été préparés (et c’est ce qui prend le plus de temps dans la recette) :

moules aux poivrons 2_recette

Voilà la recette de base qui est déjà très bonne et fait une entrée sophistiquée et délicieuse et qui ravira vos convives. Très légère, elle passe très bien et ne gave pas les invités qui auront encore de la place pour le plat principal.

2. les variations.

Nous avons fait, mon chéri et moi, l’expérience de remplacer les moules par un mélange de fruits de mer (toujours en sachets congelés) et c’est toujours aussi bon. Si vous gardez les mêmes proportions que la recette prévue pour 4 personnes, vous dégusterez un bon petit plat principal pour 2.

Et deuxième variation pour transformer la recette en vrai plat principal, rajouter du poisson, genre dos de cabillaud ou saumon. C’est ce que j’ai pu tester pour notre repas de Noël dernier et ce fût une belle réussite. Il m’a juste suffit de rajouter dans le fond de mes assiettes creuses un morceau de dos de cabillaud cuit au four avant pour obtenir un plat plus consistant qui, servi avec du riz sauvage, a rassasié mes convives sans les gaver.

Cela donne un plat principal, bon, peu coûteux, sophistiqué et délicieux tout en étant léger pour pouvoir apprécier la suite du repas.

Et c’est une recette que j’ai prise dans le livre suivant:

livre gratins

J’espère vous avoir donné envie et n’hésitez pas à venir me dire si vous avez aimé.

Marbré nature / chocolat

Les vacances sont l’occasion de faire plaisir aux enfants en leur confectionnant des goûters sympas et qu’ils vont apprécier. Le marbré au chocolat est quasi un incontournable et nous l’avons donc mis au programme de nos goûters de ces vacances d’octobre.

Comme je ne suis pas une perle en cuisine j’ai cherché une recette facile sur internet et mon choix s’est portée sur celle du site recette.com

Gateau marbré au cacao

Ingrédients :

  • 40 g de cacao,
  • 250 g de farine,
  • 150 g de beurre,
  • 150 g de sucre,
  • 4 oeufs,
  • quatre cuillères à soupe de lait,
  • un sachet de levure

Préparation de la recette Gateau marbré au cacao étape par étape:

  • Préchauffez votre four à 200°C (thermostat 6/7). Beurrez et farinez un moule à cake.
  • Mélangez tous les ingrédients ensemble sauf le cacao.
  • Divisez la pâte en deux, dans deux récipients séparés. Dans l’un des deux, versez le cacao et mélangez bien.
  • Dans le moule à cake, versez une couche de pâte blanche. Puis étalez de la pâte chocolatée. Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.
  • Enfournez pendant 40 minutes. Démoulez lorsque le gâteau aura tiédi.

Bon alors déjà, en rédigeant cet article je me rends compte que j’ai oublié de mettre la levure (quand je vous dis que je ne suis pas une perle en cuisine) mais ça n’a pas eu d’impact réel, le marbré a bien cuit, il était peut être un peu moins haut qu’il aurait dû être mais qu’importe.

Bon sinon comme ils ne précisent pas dans quel ordre il faut mélanger les ingrédients, voici comment moi j’ai fait :

  1. j’ai mis dans un bol le beurre ramolli (au micro-ondes ouhhhhh) et le sucre que j’ai mélangés ensemble
  2. j’ai mis dans un autre bol la farine (et il eut fallu que je rajoute la levure)
  3. dans un 3ème bol (oui j’ai un lave-vaisselle donc je ne me préoccupe pas vraiment du nombre de bols que je salis) j’ai battu les œufs en omelette.
  4. j’ai rajouté les œufs battus dans le bol où j’avais mis le beurre et le sucre et j’ai bien mélangé. Ça donne une texture un peu granuleuse bizarre mais il ne faut pas en tenir compte.
  5. puis j’ai versé cette préparation dans le bol où il y avait la farine et ai mélangé le tout comme pour la pâte à crêpes, d’ailleurs ça fait un peut pareil puisque le mélange devient très épais et difficile à manier avec le fouet.
  6. ensuite j’ai ajouté les 4 cuillères à soupe de lait et mélangé jusqu’à obtenir une bonne texture lisse de pâte
  7. après j’ai fait comme ils disent sur la recette en utilisant du chocolat en poudre Nesquick pour le côté chocolat.

Étaler les couches de pâte dans le moule a été un peu compliqué puisque la pâté n’étant pas très liquide, il faut l’étaler à la spatule en faisant attention de ne pas trop appuyer pour ne pas mélanger les 2 pâtes.

Je vous montre les différentes étapes en photo et vous pouvez voir que même sans la levure il a bien monté. Il était bien moelleux, juste assez sucré comme il faut, la partie chocolat pas plus sèche que le reste, bref une très belle réussite culinaire.

marbré finallisé

Et je peux vous dire qu’il se conserve très bien (si on ne mange pas tout d’un coup hein) en le recouvrant de papier aluminium et en le mettant dans un endroit sombre. Moi je l’ai mis dans mon four et il a gardé son moelleux.

Je pense le refaire souvent pour contenter mes enfants et même tester une variante en le faisant tout nature avec des morceaux de pomme ou de poire.

Champignons à la crème

champignons 2

Les champignons à la crème fraîche, une recette facile et pas chère qui donne un air de repas gastronomique à vos plats les plus simples.

Moi j’adore et c’est le seul plat avec lequel mes enfants sont prêts à lécher leur assiette à la fin, c’est vous dire si cette recette fait l’unanimité dans la famille.

Et j’ai décidé de vous en faire profiter, je suis ti pas mignonne, si hein !!! Bon je suis pas photographe et l’idée de vous montrer une recette me venant en général en la faisant je prend en photo au moment ou je cuisine du coup j’ai mis une photo de ma casserole avec la sauce dedans mais en même temps c’est pas le contenant qui compte mais le contenu hein 😉

Allez venons en au principal, les ingrédients:

– des champignons (500 g)

– de la crème fraîche épaisse (200 g)

– du vin blanc (50 cl)

– un cube de boullion de volaille

– sel, poivre

Et maintenant la recette :

Pour les champignons, les prendre frais c’est le top du top mais ça marche aussi avec des champignons en boîte à condition de bien les égoutter. Par contre les champignons congelés j’ai pas essayé mais ma moitié qui a tenté l’expérience pour une autre recette n’est pas convaincu, donc on reste sur les frais ou les boîtes.

Couper les champignons frais en lamelles. Les faire cuire dans une casserole ou petite cocotte après avoir fait fondre un assez gros morceau de beurre. Il ne faut pas mettre le feu trop fort pour ne pas brusquer les pauvres champi. La difficulté consiste à ne pas se retrouver avec trop de jus de cuisson des champi dans la casserole donc même si les champignons se plaignent un peu de ne plus avoir de beurre il faut les laisser suer gentiment. Sinon, après il y a trop de jus et il faut alors égoutter les champignons mais alors on perd le beurre.

Quand les champignons sont cuits et qu’il n’y a plus de jus (soit parce qu’ils n’ont pas rendu beaucoup d’eau, soit parce que vous aurez vidé le jus de cuisson) on met le vin blanc et le cube de bouillon de volaille et on remue pour faire fondre le cube.

On met ensuite les 200 g de crème fraîche et on remue bien en grattant le fond de la casserole pour faire remonter tous les sucs.

On sale, on poivre, on laisse mijoter un peu pour faire réduire la sauce et obtenir une belle crème un peu épaissie.

Cette sauce avec les champignons peut être utilisée pour plein de viandes différentes ; moi je l’utilise souvent pour accompagner des escalopes de poulet ou de dinde que je fais cuire après les avoir coupées en morceaux et que j’intègre ensuite à la crème, mais cela peut aussi le faire avec du veau ou même du porc.

Le choix est libre quant aux accompagnements, riz ou pâtes selon vos goûts.

Bon appétit et surtout revenez me dire si vous avez testé et aimé cette recette.

Mes expériences culinaires n°1

mes experiences culinaires logo

Voici revenu le rendez-vous que je faisais sur l’ancien blog et où je vous parle de mes essais culinaires qui jusqu’à maintenant se sont révélés plutôt pas mal 😉 Bon en même temps je ne viendrai pas vous parler de trucs pas bons quoique…

Bref, pour ce retour de rendez-vous culinaire, je vais vous parler de ratatouille.

ratatouille

J’ai trouvé la recette sur le site de Marie Claire Cuisine et vins de France et je dois avouer qu’elle est très facile et surtout très bonne.

La recette est la suivante

INGRÉDIENTS

LA VRAIE RATATOUILLE NIÇOISE
  • 1 kg de tomates mûres
  • 3 poivrons verts ou rouges
  • 6 petites courgettes
  • 2 aubergines
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 25 cl d’huile d’olive
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée de sucre
  • sel, poivre

ÉTAPES

LA VRAIE RATATOUILLE NIÇOISE

Préparez les légumes :
1. Rincez les poivrons, coupez-les en lamelles et retirez les graines.

2. Épluchez les aubergines en enlevant une bande de peau sur deux.
Coupez-les en dés.

3. Éliminez les extrémités des courgettes, grattez-les légèrement et détaillez-les en dés.

4. Pelez les oignons, émincez-les.

5. Incisez la peau des tomates, ébouillantez-les 10 secondes et pelez-les.

6. Coupez-les en deux pour les épépiner et concassez-les.

Cuisson des légumes :
7. Dans une cocotte à fond épais, faites chauffer l’huile.

8. Mettez-y les dés d’aubergines et de courgettes à revenir.

9. Mélangez régulièrement et lorsqu’ils sont dorés, retirez-les à l’aide d’une écumoire et réservez-les.

10. Dans la même cocotte et la même huile, mettez les oignons émincés, les lamelles de poivron et les gousses d’ail épluchées.

11. Laissez revenir en mélangeant à la spatule.

12. Au bout de 5 min de cuisson du mélange d’ail, oignons et poivrons, versez les tomates concassées dans le faitout.

13. Laissez cuire sur feu moyen pendant une dizaine de minutes en mélangeant régulièrement.

14. Ajoutez les courgettes et les aubergines réservées.

15. Assaisonnez de sel, de poivre, d’une pincée de sucre et ajoutez la feuille de laurier.

16. Laissez mijoter la ratatouille à feu doux et à découvert pendant 1 h.

C’est une recette qui prend du temps alors nous nous la réservons pour le dimanche midi et je passe mon dimanche matin à éplucher et couper les légumes.

Cette recette est prévue pour 6 personnes mais honnêtement les quantités sont importantes, il faut prévoir 2 marmites car tout ne tient pas dans une seule. C’est l’expérience qui parme la première fois qu’on l’a faite on s’est fait avoir 😉 mais en même temps les ingrédients sont faciles à partager en 2.

Nous c’est ce qu’on fait, surtout que ma moitié adore ce qui est épicé et du coup rajoute 3 ou 4 piments entiers dans la sienne. Nous avons donc une marmite de ratatouille épicée pour papa et une marmite de ratatouille normale pour maman et les enfants 😉

Et quand nous faisons ce plat, nous l’accompagnons toujours de cuisses de poulet que nous mettons à cuire directement dans la marmite à la fin de la préparation et du coup comme il faut laisser mijoter 1 heures, ça cuit le poulet en même temps en lui donnant un très bon goût.

Bref, c’est une très bonne idée de repas qui, vu les quantités, permet de nourrir une famille de 4 personnes pour au minimum 2 repas.

N’hésitez pas, si vous tenter cette recette, à revenir me dire si elle vous a plu 😉

Mes expériences culinaires n°1 : une quiche ou une tarte?

Je ne suis pas une pro de la cuisine mais je me débrouille et j’ai bien envie de partager avec vous mes petites expériences. Aujourd’hui on va parler de quiches.

Vendredi dernier avait lieu le repas de fin d’année du club de foot de mon fils, l’occasion de réunir tout le club des débutants aux vétérans autour d’un bon repas où chacun devait emmener quelque chose. En plus de la traditionnelle salade de riz, j’avais proposé de faire des quiches.

Bon pour la première, pas de souci, une bonne vieille quiche lorraine et hop le tour était joué.

C’est sur Marmiton que j’ai pris la recette et voilà le résultat :

quiche

Et elle devait être très bonne puisque je n’ai même pas eu le temps d’y goutter qu’au top départ du repas, les parts prédécoupées sont parties comme des petits pains.

Seulement il me fallait aussi une autre entrée et une fois encore c’est sur Marmiton que j’ai trouvé la recette de ma tarte au thon, à la tomate et à la moutarde.

Voilà à quoi elle ressemblait :

tarte au thon et a la tomate

Et là pour le coup je puis vous assurer qu’elle était très bonne (puisque je me suis jetée dessus) même si je pense qu’il y a un petit ajustement à faire dans le dosage du thon et de l’appareil liquide. En suivant scrupuleusement la recette j’ai trouvé qu’il y avait trop de thon et qu’on ne sentait pas trop le goût du mélange crème fraîche/oeufs/lait alors quand je la referai je pense mettre moins de thon que prévu ou alors mettre un oeuf en plus pour augmenter l’appareil liquide. Bien évidemment je reviendrai vous dire si c’est meilleur 😉

En tous cas, 2 bonnes idées de plats rapides et légers pour un dîner ou un déjeuner agréables à accommoder avec de la salade et un bon petit verre de vin blanc moelleux humm.