Mes lectures de février en vidéo

mes lectures de février

Hello, j’ai décidé de faire une petite vidéo de mes lectures de février pour ceux qui n’aiment pas lire les chroniques écrites et parce que j’avais envie tout simplement.

J’espère que ça vous plaira et si vous avez des suggestions d’amélioration je prends volontiers.

 

livres évoqués dans la vidéo :
– Satan était un ange de Karine Giebel (Pocket)
– Agatha Raison enquête tome 2 remède de cheval de M.C Beaton (Albin Michel)
– Au nom de ma mère de Hanni Münzer (L’Archipel)
– Mille oetits riens de Jodi Picoult (Actes Sud)
– Ce soir on ragardera les éroiles de Alis Ehsani (Belfond)
– Pyromane de Wojciech Chmielarz (Agullo)
– Par amour de Valérie Tong Cuong (JC Lattès)

Bon visionnage !

Publicités

Mon Podcast – épisode 11

En cette nouvelle année qui commence, je vous souhaite une excellente année 2018. Que cette année vous soit douce, remplie de bonheur et de tout ce qui peut vous faire plaisir.

Au titre des bonnes résolutions que je me suis fixées, figure celle de tourner des épisodes de podcast plus réguliers… on y croit… alors voici le 1er épisode de l’année 2018.

 

J’y parle de mes projets terminés :
– pull champagne de Marie Amélie Design : patron ici
– chaussettes perso sans patron
– châle Akene de Lilofil : patron ici, article sur mon blog ici
– bonnet Smalt de Lilofil : patron ici
– bonnet Swirl Hat de Mandie Harrignton : patron ici

J’y parle aussi de mon projet en cours:
– chanel blue cardigan de Hinterm Stein : patron ici

Je vous présente aussi un futur projet :
– collier de symphorine de Sandrine et compagnie : patron ici

Il y a également beaucoup de blabla mais on ne se refait pas je suis bavarde 😉

Les podcasts créatifs

gif tricot

En tant que blogueuse littéraire je connaissais les « booktubeurs », ces personnes, blogueurs ou non, qui font des vidéos sur Youtube pour parler de leurs lectures, de leurs réceptions de livres… Je n’ai jamais trouvé de « booktubeur » qui puisse me faire rester plus de 2 minutes devant une vidéo, que ce soit parce que le ton employé reste très plat et « ennuyeux » ou parce que finalement la vidéo n’apporte rien de plus par rapport à un article « papier ». Bref, je n’ai jamais accroché au principe des vidéos pour les livres.

Et là, pendant ma semaine de vacances, je suis tombée sur des vidéos d’un nouveau genre, les podcasts créatifs, des vidéos faites par des tricoteuses/couseuses/crocheteuses qui montrent leurs réalisations. Même combat, vous allez me dire. Et bien  non, j’ai apprécié chacune des vidéos que j’ai regardées et y ai même trouvé un intérêt, une plus-value, par rapport aux articles papier des blogueurs créatifs.

Si vous connaissez un peu le monde du tricot, vous savez que l’on ne peut partager sur Internet et sur les réseaux sociaux que des patrons qui ne sont plus en vente. Pour ces réalisations là, un article papier est indispensable d’une part pour montrer ladite réalisation mais aussi pour expliquer en détail comment s’y prendre pour arriver à en faire autant.

Sauf que mis à part fouiller dans les vieux modèles de nos grands-mères, les trois quarts des patrons de tricot sont payants et dans ce cas là je trouve que le podcast – vidéo trouve tout à fait son intérêt par rapport à l’article papier parce que ne pouvant donner les explications détaillées du modèle, l’article papier va être assez bref, une petite photo de la réalisation, les références du patron et le type de laine utilisée et …puis c’est tout. Comment expliquer les choses sans contrevenir à la législation sur les droits d’auteur. Alors qu’avec une vidéo, non seulement vous pouvez montrer la réalisation du modèle et en tournant l’ouvrage dans tous les sens, expliquer les points ardus, les petits détails auxquels il faut être attentif.

Attention je ne dis pas que les articles papier ne servent à rien dans ce cas là, je dis juste qu’à mon sens la vidéo peut être plus intéressante.

En tous cas, moi j’ai craqué pour 2 podcasteuses que j’ai trouvées très bien, très intéressantes dans leurs paroles et leurs projets qui m’ont donné envie de réaliser certains d’entre eux et même me font réfléchir à l’idée de faire des vidéos.

Comme je suis une gentille fille, je vous partage ces deux découvertes et je suis sûre que comme moi vous regarderez ces vidéos avec plaisir.

Il y a tout d’abord Abyon, une jeune femme qui parle très bien, de façon dynamique et qui réalise de très jolis ouvrages très actuels et modernes.

 

Il y a ensuite Fille d’hiver, une tout aussi jeune femme, qui parle tout  aussi bien, qui réalise de tout aussi beaux ouvrages et qui fait aussi des vidéos à thème.

 

Je n’ai pas encore visionné tous les épisodes de Fille d’hiver mais je sais déjà que de nouveaux projets vont venir augmenter ma liste de projets à réaliser.

Et je parie que vous allez subir le même sort 😉